vendredi 28 juin 2013

Anticipons la rentrée scolaire # Giveaway n° 2 avec DesPasRayés !



Avant chaque période de chasse soldes, j’ai une petite habitude : faire l’inventaire des placards des loulous pour voir ce qu’il leur manque, repérer les vêtements qui commencent à en avoir marre et ceux qui sont apparemment devenus trop petits, notamment les chaussettes.

Avec un enthousiasme général et communicatif, je leur fais donc essayer la totalité ou presque de leurs paires de chaussettes pour savoir si elles leur vont.

Mais cette année, j’ai eu un bonus : une triplette de chaussettes a été offerte par DesPasRayés à la Princesse. La voici :


Pour ceux qui ne connaissent pas la marque, DesPasRayés vend des chaussettes par 3 sur sa boutique en ligne : c’est original et cela permet aux spécialistes de la chaussette solitaire d’en avoir toujours une d’avance.

Mais ce n’est pas ce problème de chaussette solitaire qui nous a séduit la Princesse et moi chez DesPasRayés. En fait, ce qui lui plait, c’est de pouvoir choisir les 2 chaussettes qu’elle a envie de porter parmi les 3 assorties à sa disposition. C’est que la Princesse commence à affirmer ses goûts, comme vous pouvez le constater.

Pour ma part, j’ai apprécié le coton bien épais de ces chaussettes, d’une qualité que je ne trouve pas souvent dans les magasins que je fréquente habituellement : je crois qu’elles vont m’être bien utiles lorsque le froid va se repointer… bien qu’il semblerait qu’il ne soit pas parti… mais c’est un autre sujet. Nous verrons également comment ces chaussettes vont résister au fil des lavages mais cela me semble plutôt de bonne augure.

Seul bémol : le prix. La paire que j’ai reçue coûte 9 €, c’est un investissement comparé au tarif pratiqué dans le commerce traditionnel. J’ai remarqué toutefois que DesPasRayés proposait une collection pour femmes ici : dans la mesure où la pointure ne change plus à l’âge adulte, cela peut être intéressant d’investir un peu plus d’argent pour des chaussettes de qualité, que l’on peut assortir au gré de ses envies et qui nous feront quelques années. Je regrette d’ailleurs qu’il n’y ait pas une collection homme : Papa est occupé est un grand consommateur de chaussettes car il en porte tous les jours, été comme hiver (bien qu’on ne fasse plus vraiment la différence entre les deux saisons mais bon).

Pour que vous puissiez découvrir la boutique DesPasRayés, si ce n’est pas déjà fait, j’ai une triplette de chaussettes au choix à offrir en cadeau à l’un d’entre vous, pour que vos loulous aient les pieds bien au chaud à la rentrée : quand je vous disais que je n’avais pas fini de vous gâter !

  
Pour participer, il suffit :
  • de me laisser un commentaire avec votre pseudo et une adresse e-mail où vous contacter.
  • D’aller faire un tour sur la boutique DesPasRayés, de choisir la triplette de chaussettes que vous souhaiteriez gagner et de me mettre le lien correspondant dans le commentaire.
Comme d’habitude, chaque relais sur Facebook, Twitter et/ou Hellocoton vous rapporte une chance supplémentaire cumulable de gagner.

Ça ne rapporte pas de chance supplémentaire mais ça fait plaisir : vous pouvez liker la page Facebook de DesPasRayés. Profitez-en d’ailleurs pour tenter de gagner un an de chaussettes !

Le concours débute dès la publication de ce billet et prendra fin le vendredi 5 juillet 2013 à 23h59. Il est réservé à la France métropolitaine, à raison d’une seule participation par foyer. Le gagnant sera désigné par le sage Random.org et sera annoncé ici même et sur les réseaux sociaux quelques jours après la clôture du concours.

Bonne chance à tous !


*********************************************************************************************
Edit du 8 juillet 2013 : 

Random.org a tranché en tirant au sort le numéro suivant :


C'est donc geraldinegautier qui a gagné la triplette de chaussettes de son choix : bravo à toi !

Il ne te reste plus qu'à me confirmer ton choix quant à la triplette que tu souhaites recevoir et à m'indiquer tes coordonnées postales par e-mail à maman.est.occupee[at]gmail.com

Encore merci à DesPasRayés pour ce sympathique cadeau ainsi qu'à tous les participants !


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 25 juin 2013

Anticipons la rentrée scolaire # giveaway n° 1 avec Ludilabel !



La semaine dernière, l’école des loulous nous a adressé la liste des fournitures pour l’année prochaine… Et j’ai encore pris un coup sur la tête au passage, d’abord parce que cela me rappelle que la fin de l’année scolaire est imminente, et ensuite, parce qu’il va falloir penser à préparer la prochaine rentrée.

Et qui dit "prochaine rentrée", dit "anticipation". Parce que je n’ai pas l’intention de parcourir tout le département fin août pour trouver THE cartable qui plaira au Grand. Alors je vais attaquer cette corvée-là dès maintenant, pendant que tout le monde est occupé ailleurs, par les soldes, par les vacances ou par la canicule (cherchez l’intrus).

Pour la Princesse, qui fera son entrée en Moyenne Section l’année prochaine – un petit coup de vieux au passage – je n’ai pas encore le casse-tête du cartable à trouver… mais j’ai celui du marquage des vêtements, que j’ai déjà connu l’année dernière.

En voilà de la corvée, tiens. Lorsque mon Grand a fait sa rentrée en Maternelle, c’est Mamie qui s’y est collé : elle a cousu des étiquettes en tissu qu'elle avait fait fabriquer sur tous les vêtements censés à un moment ou à un autre franchir le seuil de l’école. Cela lui a pris du temps et ça nous a forcé à anticiper les achats de vêtements pour la rentrée, histoire qu’elle puisse avoir le temps de tout marquer.

La corvée s’est reproduite jusqu’à la rentrée en CP… c’est-à-dire l’année où la Princesse est entrée en Petite Section : passez-lui la corde...

Alors quand Ludilabel m’a récemment proposé de tester ses étiquettes autocollantes, la perspective du marquage des vêtements ne m’a soudain plus du tout parue être une corvée.


J’ai donc eu la chance de pouvoir tester les Ludisticks, ces étiquettes plastifiées et autocollantes qui se collent sur l’étiquette de marque ou de composition du vêtement et qui résistent aux assauts de ma grande copine la machine à laver et de son frangin le sèche-linge jusqu’à 60°C. Alléluïa ! Mamie va pouvoir raccrocher l’aiguille.

Vous aussi d’ailleurs car Ludilabel a très gentiment accepté de mettre en jeu une carte – cadeau d’une valeur de 30 € à valoir sur tous les produits de leur site. Et il y en a pour tous les besoins : pour l’école bien sûr mais aussi pour la colo, pour étiqueter les vêtements mais aussi les chaussures ou les fournitures ! Impossible de ne pas trouver son bonheur !

Et pour ne rien gâcher, leur site Internet est très coloré et il est donc très agréable d’y faire son marché. La création des étiquettes prend à peine quelques minutes, le plus dur pour moi ayant été d’aider la Princesse à choisir son avatar préféré car elle hésitait entre trois dessins différents. Le processus de commande est vraiment simplissime, avec un accompagnement pas-à-pas. Et, pour faire plaisir à l’oursin du portemonnaie, la livraison est gratuite en France métropolitaine ! 


Les belles étiquettes de la Princesse sont arrivées 2 jours plus tard, dans une enveloppe au format commercial classique, qui rentre dans toutes les boîtes à lettres !

Je suis tout à fait convaincue par ce site et très satisfaite de ma commande, c’est pourquoi je suis très heureuse de faire gagner à l'un d'entre vous cette carte – cadeau de 30 €. Pour avoir une chance de gagner ce bon d’achat, c’est très simple :
  • Vous me laissez un commentaire avec un pseudo et une adresse e-mail où vous contacter
  • Vous allez sur le site de Ludilabel et vous me dites quel est le produit que vous préférez en me mettant le lien dans le commentaire
Chaque partage sur Facebook, Twitter et Hellocoton rapporte une chance supplémentaire cumulable, à condition que le partage soit public et que le lien soit indiqué dans le commentaire.

Pour remercier Ludilabel de nous faciliter la vie, ce serait sympa de liker leur page Facebook, même si ça n’apporte pas de chance supplémentaire.

Le concours commence dès la publication de ce billet, jusqu’au lundi 1er juillet 2013 à 23h59. Je ne prends pas en compte les participations anonymes et multiples. Le jeu est réservé à la France métropolitaine. Je tirerai le gagnant au sort à l’aide du sage Random.org dans les jours qui suivront et annoncerai son nom ici en édit du billet et sur les réseaux sociaux, où je vous invite à me suivre pour ne pas rater les prochains cadeaux - z’aviez peut-être pas remarqué le « n° 1 » dans le titre ? ;-)

*********************************************************************************************
 
Edit du 2 juillet 2013 :

Il est temps de désigner le gagnant de la carte-cadeau de 30 € à valoir chez Ludilabel. Random a tiré au sort le numéro suivant :



qui correspond à la participation de Raquelle !

Bravo à toi ! Il ne te reste plus qu'à m'indiquer ton e-mail à l'adresse suivante : maman.est.occupee[at]gmail.com afin que Ludilabel t'adresse ton bon d'achat.

Je remercie encore Ludilabel pour ce cadeau ainsi que tous les participants ! 



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 20 juin 2013

De la mousse ? Que nenni !



Si comme moi vous avez la peau mixte ou grasse, vous avez certainement dû constater qu’il n’y a pas pléthore de masques visage adaptés à notre peau de phoque. C’est sur ce constat que j’ai fini par porter mon dévolu sur le masque Pureté de Lierac, lorsque je me suis trouvée fort dépourvue… d’un masque.

 
Le tube ne m’a pas coûté cher : je l’ai acheté avec d’autres soins sur le site MonGuideSanté.com, à l’aide d’un bon d’achat de 50 €, fort judicieusement gagné sur le blog de Little Miss Beauty, que je remercie encore au passage. Sans bon cadeau, il coûte 18,90 € les 50 ml : c’est tout de même un poil chérot pour l’oursin du portemonnaie vu la contenance.

Je savais à quoi m’attendre avec ce masque en réalité, mais je crois encore aux miracles, que voulez-vous. En effet, j’ai déjà acheté ce masque une fois, il y a un an ou deux, et il ne m’avait pas vraiment convaincue. Je l’ai racheté pensant bêtement qu’il aurait changé de formule mais il n’y avait aucune raison pour cela, pas vrai ?

Ce masque est censé se présenter comme une crème – mousse purifiante. Seulement de mousse, je ne vois point - je suis dans une période vieux françois, comme vous pouvez le constater : j’ignore bien pourquoi un masque visage m’inspire ce genre de truc d’ailleurs... Je n’ai pourtant pas pris de coup de soleil sur la tête (aucun risque) :-(

A l’application, nous sommes en présence d’une crème assez épaisse de couleur verte, la faute à l’argile, qui s’étale très bien, somme toute, mais qui n’a rien d’une mousse, enfin si j’en crois mes références sur le sujet. Elle ne sent rien de particulier, donc rien de désagréable, c’est déjà ça. Vous n’admirerez pas longtemps la couleur verte car la peau a tendance à rapidement « boire » le masque, ce qui lui donne une couleur blanc verdâtre du coup et qui vous fait un teint tout à fait indiqué pour aller passer le casting de la prochaine saison de Vampire Diaries - mais qui s’en plaindrait ? ;-)

Et c’est là que j’aurais apprécié que Lierac modifie un chouïa sa formule car, comme la première fois que je l’ai acheté, le masque picote un brin. Ça ne dure pas et ça n’a aucune incidence par la suite mais j’ai l’impression que le masque chauffe un peu sur ma peau. Je me demande si cela ne provient pas de la présence d’extraits de badiane et de citron vert dans la composition et de leurs propriétés astringentes, assainissantes et purifiantes. 

Une fois le léger coup de chaud passé et après une dizaine de minutes de pose, le masque se rince bien : il ne reste plus beaucoup de produit, la peau a tout bu, cette gueuse.

Et si ce n’était cette chaaaleeeur sur le visage à l’application, ce masque me conviendrait tout à fait car le résultat est tout à fait satisfaisant. Cela m’avait moins marqué la première fois mais là, c’est flagrant. Ma peau est matifiée et visiblement nette. Finalement je ne regrette pas de lui avoir donné une seconde chance.

Un dernier petit bémol : il faut consommer le tube dans les 3 mois qui suivent l’ouverture, autant vous dire que ça va être difficile de tenir les délais, à raison d’une application par semaine. Et puis l'oursin étant très fort en maths, il a déjà calculé qu'un masque à 18,90 € qui fait 3 mois, ça nous revient à dépenser 6,30 € mensuels, rien que pour un masque...

Donc je ne sais pas encore si je le rachèterais une 3ème fois – même si jamais 2 sans 3, pas vrai Zaza ? ;-)


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 17 juin 2013

La course continue ! # Giveaway Puzzle Battle



Il y a quelques temps, je vous disais combien Papa est occupé et moi étions fatigués de devoir assister à la course perpétuelle, qui fait rage à tout sujet depuis plusieurs mois maintenant, entre nos deux loulous (pour vous rafraîchir la mémoire, le billet est ).

Hé bien figurez-vous que je leur ai trouvé le jeu idéal pour qu’ils puissent se mesurer l’un à l’autre : il s’agit de Puzzle Battle. Lorsque j’ai lu sa présentation, je me suis dit que ce jeu était tout à fait ce qu’il leur fallait. Et lorsque j’ai reçu ce jeu pour test, mon intuition s’est confirmée.

L’avantage de ce temps absolument pourrave que nous subissons depuis plusieurs semaines maintenant, c’est qu’il s’avère tout à fait propice au test de jeux en intérieur : et c’est ce que nous avons fait ce week-end. Oui, j’ai bien dit « nous » : vous allez comprendre.

Laissez-moi vous présenter le jeu : notez tout d’abord les couleurs très attractives de la boîte. 



Personnellement, j’aime beaucoup la police et je trouve les dessins assez séduisants. Les loulous ont d’ailleurs été rapidement interpellés par la boîte, que j’avais eu le malheur de laisser trainer dans le salon. Je peux même aller jusqu’à dire qu’ils étaient impatients de passer au test… auquel nous nous sommes attelés samedi après-midi.

Le but du jeu est simple et tout à fait adapté aux loulous, atteints comme les miens de ce que j’appelle « Le syndrôme de Flash MacQueen » : la boîte contient 2 puzzles de 30 pièces, similaires mais pas identiques car certains détails différent, notamment les couleurs. Les pièces sont mélangées dans la boîte. Les deux joueurs doivent donc choisir un modèle de puzzle chacun et le reconstituer le plus rapidement possible, sachant que chaque pièce ne peut être assemblée que sur l'un des deux puzzles. Je ne vous dis pas la pression au départ, digne d’une course dans Cars !

Comme la Princesse est un peu jeune pour ce jeu mais qu’elle adore les puzzles, j’ai fait équipe avec elle contre son frère. Et petit à petit, Papa est occupé s’est mêlé au jeu et a aidé mon Grand : comme dirait Bigard, on a fini par faire deux équipes de deux. Et le jeu nous a beaucoup plu.

Les règles sont simples : pas le droit d’avoir plus de 5 pièces devant soi, possibilité de corser la partie en imposant des handicaps,… Pas besoin donc d’avoir fait Maths Spé pour piger : même les blondes pourront jouer :-)

Comme nous l’avons involontairement fait, il est possible de jouer en équipe ou bien l’un contre l’autre. La partie est courte, il faut compter environ un quart d’heure : on ne se lasse pas du jeu et on peut s’organiser une petite partie vite fait sans avoir à déballer – et surtout à ranger ensuite - tout un attirail : une boîte, deux modèles, des pièces et c’est plié.

Les pièces sont de bonne qualité et suffisamment grandes pour être manipulées par les plus jeunes : la Princesse, qui n’a pourtant que 3 ans, n’a eu aucune difficulté à jouer. Nous avons reçu le modèle Les Oiseaux pour test, qui s’avère joli et simple à appréhender pour les plus petits.

Pour les plus grands voire les vieux - et même pire, puisque l’âge maximum est de 95 ans (ne me demandez pas pourquoi 95, je n’en sais rien) - le jeu reste attractif car il représente un véritable challenge. J’imagine tout à fait mon grand organiser une battle avec ses copains de classe ! Il est aussi possible de pimenter un peu l’affaire lorsque le jeu devient répétitif en interdisant de consulter le modèle par exemple.

J’ai vraiment apprécié ce jeu sans prétention aucune, que vous pouvez vous procurer à 19,90 € pièce sur la boutique de Puzzle Battle et que je n’aurais peut-être jamais eu l’idée d’acheter aux loulous s’il ne s’était pas présenté à moi. C’est pourquoi je suis heureuse de vous faire gagner un exemplaire au choix de ce jeu ! 

Pour participer, il suffit obligatoirement de :
  1. me laisser un commentaire en indiquant votre pseudo et votre adresse e-mail (attention : je ne prends pas en compte les participations anonymes)
  2. m’indiquer votre modèle de Puzzle Battle préféré parmi les 3 que vous trouverez présentés ici : Les Oiseaux (le même que le mien), Les Chats ou les Dragons (en photo ci-dessus).
Facultatif  - 1 chance supplémentaire cumulable :

Le jeu est réservé à la France métropolitaine : je vous remercie de respecter une participation par foyer pour que chacun ait les mêmes chances de remporter le lot. 

Le giveaway commence dès la publication de ce billet et prendra fin le 24 juin 2013 à 23h59. Je tirerai le gagnant au sort à l’aide de Random.org et j’annoncerai le gagnant en édit de cet article et sur les réseaux sociaux (sur lesquels je vous invite à me suivre, histoire de ne rien rater de ce qui se passe ici !). 

Je conclus en remerciant les éditions Rosebud pour ce test et pour ces cadeaux !

*********************************************************************************************
Edit du 27 juin 2013 :

J'ai procédé au tirage au sort à l'aide de Random.org, qui a désigné le numéro suivant :




Le n° 9 correspond à sofcel sof qui remporte le modèle Puzzle Battle de son choix, bravo !

Indique-moi par e-mail à maman.est.occupee[at]gmail.com le modèle que tu souhaites recevoir ainsi que tes coordonnées postales.

Encore merci aux Éditions Rosebud d'avoir accepté d'offrir ce cadeau et merci à tous les participants ! 


Rendez-vous sur Hellocoton !