lundi 29 septembre 2014

Permettez-moi de vous présenter Mlle Elina (+ cadeaux pour vous)



La Princesse a pas mal grandi ces derniers temps : c’est toujours comme ça en septembre, il faut revoir la garde-robe en détail. Et, pour ne rien gâcher, elle commence à avoir des goûts vestimentaires de plus en plus affirmés : en gros, seul ce qui est rose est accepté. Me voilà donc avec Barbapapa à la maison.

Il y a quelques semaines, j’ai fait connaissance avec une maman qui a ouvert sa boutique en ligne et créé le personnage qui va bien avec, pour lequel j’ai d'ailleurs eu un vrai coup de cœur : permettez-moi donc de vous présenter Mlle Elina.

Dans la boutique de Mlle Elina, tu trouveras notamment des articles de couleur rose ; Voilà donc la marque officiellement agréée par la Princesse, qui plus est lorsqu’elle a reçu en cadeau de la part de Mlle Elina ce très joli t-shirt rose, modèle Adonis, avec son avatar très girly sur le côté et qui ne manque vraiment pas d'originalité :



Comme tu le vois, quelques goodies à l’effigie de Mlle Elina étaient joints au t-shirt et il a donc fallu que je me grouille de prendre l’ensemble en photo pour que la Princesse puisse les récupérer.

Avec l’hiver qui ne va pas tarder à débarquer, je fais le plein de vêtements en coton épais : c’est le cas de ce t-shirt tout doux, que tu peux retrouver en vente dans la boutique de Mlle Elina au prix de 44,55 € et qui va bien nous servir d’ici quelques semaines. A noter qu'il s'agit d'un coton d'excellente qualité qui n'a pas bougé d'un poil après la lessive.

Vous vous en doutez, ce t-shirt n’est pas le préféré de l’oursin du portemonnaie. Que voulez-vous, il n’a que faire du soutien de l’économie française, l'oursin ne voit que ses propres économies ! Car Mlle Elina est une boutique basée à Annemasse (Haute-Savoie), dont les articles sont tous confectionnés en France. La boutique en ligne propose plusieurs types d’articles, des vêtements bien sûr (t-shirts et sweats à capuche) mais aussi de la papeterie (cartes d’anniversaires, étiquettes,…) et des accessoires (bonnets, bracelets,...).

Tous les articles, hors vêtements, sont expédiés gratuitement par nos amis de la Poste en Minimax et à raison de 3,90 € en Colissimo pour une livraison à domicile et pour une commande inférieure à 100 €, gratuitement au-delà. Je trouve que les frais de port sont intéressants, calculés au plus juste, pas comme dans certaines boutiques en ligne où les frais de port sont démesurés par rapport au prix de l’article.

D’ailleurs, tu vas pouvoir te faire ta propre opinion sur la boutique car Mlle Elina a gentiment accepté de mettre en jeu deux accessoires, ici sur le blog, pour faire découvrir sa marque à l'un d'entre vous : un gagnant recevra donc un foulard Aloes et un bracelet Anémone assorti.

C’est une particularité de cette boutique de proposer des foulards qui se portent comme des bracelets : cela va plaire aux petites coquettes des cours de récré, j'en suis sûre ! Vise un peu :

Cliquez pour agrandir la photo


Le foulard Aloes, orné d'un gallon à pompons, est en 100 % Tencel - nom déposé de la fibre Lyocell, produite à partir de pulpe d'eucalyptus -, il mesure 90 cm x 90 cm et coûte 24,55 € ; le bracelet Anémone assorti se ferme grâce à un bouton pression et coûte 14,55 €. Le plus difficile sera, je pense, de choisir les couleurs que vous aimeriez recevoir...

Pour participer au giveaway, il vous faudra compléter le formulaire ci-dessous, dans lequel vous m’indiquerez notamment quel type d’article vous plaît le plus dans la boutique. Je vous demanderai également de liker la page Facebook de Mlle Elina et/ou de suivre son compte Twitter pour remercier sa sympathique créatrice de vous gâter.

Comme d'habitude, chaque relais sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google+ et/ou Hellocoton) se verra récompenser d'une chance supplémentaire pour le tirage au sort, à condition de m'indiquer le (bon) lien.
Le concours débute dès la publication de ce billet : il prendra fin le 7 octobre 2014 à 23h59. Le jeu est réservé à la France métropolitaine, à raison d’une seule participation par foyer. Le gagnant sera tiré au sort dans les jours qui suivront la clôture du jeu, parmi les participations valides et à l’aide de Random.org : son nom sera publié sur les réseaux sociaux notamment, où je vous invite à suivre le blog.

Il me reste à vous souhaiter bonne chance et longue vie à la boutique de Mlle Elina !


- Edit du 14 octobre 2014 -

Random.org a désigné gagnant le numéro 54,
ce qui correspond à la participation de Sabrina BL
 (le 29 septembre 2014 à 18h11)

Bravo à toi : je te contacte par e-mail tout de suite ! 





Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 25 septembre 2014

Et tu as eu 5 ans


Les parents le savent bien et les enfants l'apprendront plus tard, parfois à leurs dépends : la première année est toujours un peu difficile... on ne profite pas vraiment à cet âge-là, que veux-tu ! 

La deuxième année est plus sympathique : voilà que les grands apprentissages commencent. Que c’est drôle de pouvoir se déplacer toute seule et de faire tourner papa et maman en bourrique ! 

La troisième année est un cap : c’est un peu la petite enfance qui fout le camp. Tu es d’ailleurs entrée à l’école à cet âge-là ! C’était un peu difficile de me quitter au début et puis le temps a fait son œuvre et ta peine a fini par disparaître. Tu es une petite fille courageuse et forte, c’est certain, tu l’as déjà prouvé à plusieurs reprises, malheureusement parfois...

Notamment quand, dans ta quatrième année, tu as rencontré le béton de la cour de l’école d’un peu trop près… Tu me demandes de temps en temps si la cicatrice a disparu de ton front, je te réponds que ça finira par venir. C’est sûr, elle s’estompera, enfin la blessure physique, pas celle dans notre cœur de parent. 

Mais ce n’est pas ce que je veux retenir de l’année de tes 4 ans. Je ne veux me souvenir que de tes progrès à trottinette, que de l’affirmation de tes goûts, surtout pour les vêtements, de cette amitié qui se renforce un peu plus chaque jour avec tes deux meilleures amies, de cette admiration que tu as pour ton frère, de cet amour inconditionnel pour le rose, sous toutes ses formes, de cette bonne humeur et de cet entrain dont tu fais souvent preuve, de tes progrès de langage et de ces réflexions dont tu as le secret, de ta capacité à d’adapter très vite à toute nouvelle situation, de cette voix perçante et surtout de ces éclats de rire qui n’appartiennent qu’à toi ! 

Et voilà donc que tu as 5 ans - depuis le temps que tu attendais ce moment ! - et qu’une nouvelle année vient donc aussi de commencer.



p
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 23 septembre 2014

De la crème, du beurre et du saindoux


Si je vous dis que je n'avais jamais testé un seul cosmétique The Body Shop avant de gagner trois de leurs soins chez (dé)maquillages, vous me croyez ? Ce n'est pas comme si une boutique se trouvait juste au coin de la rue ! 

Il est vrai que je rentre souvent dans ce magasin mais que je n'ai encore jamais craqué jusqu'ici : les prix, même en période de promotions, restent toujours un peu élevés pour ce malheureux oursin du portemonnaie.

Alors quand j'ai reçu mes trois soins de la gamme karité (un beurre, une crème et un exfoliant corporels), j'ai sauté sur l'occasion : ils font partie des produits que j'ai testés en premier parmi tous ceux présents dans le lot gagné !



Au départ, j'avais placé la lotion au milieu et les deux boîtes rondes de chaque côté mais ça faisait mauvais genre :-)


J'ai commencé par utiliser l'exfoliant corporel au karité, qui bénéficie du même packaging que le beurre : une boîte ronde, dont le couvercle se dévisse. Premier problème : avec les mains mouillées, on vit un grand moment de solitude pour l'ouvrir ! Je me suis fait avoir la première fois, ensuite j'ai pris la peine de dévisser le couvercle AVANT d'entrer dans la baignoire.

Mais ce n'est pas le plus grave. Non, le pire, c'est que cet exfoliant est très gras, genre saindoux. Du coup, quand tu l'utilises, tu es bonne pour te farcir ta baignoire à nettoyer à fond derrière car les parois sont hyper grasses et glissantes. Vous l'avez compris, je n'ai pas apprécié du tout ce soin : il n'est vraiment pas agréable à utiliser et, de plus, ce n'est pas l'exfoliant le plus efficace que j'ai rencontré. A 14,50 € les 200 ml, passez votre chemin.  

Le deuxième soin éclusé, ce fut la crème corporelle au karité. Et là, autant j'avais trouvé l'exfoliant complètement nul, autant j'ai adoré cette crème. Je pense d'ailleurs la racheter si l'occasion se présente, notamment en période estivale car sa texture légère est vraiment appréciable pour s'hydrater la peau quand il fait chaud.

J'ai beaucoup apprécié son parfum (qui ne m'avait bizarrement pas autant plu avec l'exfoliant), sa texture absolument non-grasse et rafraîchissante mais surtout sa grande capacité d'hydratation et d'absorption par la peau.

Seul petit bémol : le packaging. Il est difficile de récupérer la lotion en arrivant à la fin de la bouteille ; Il faut retirer la pompe et aller racler ce qui reste au doigt : pas très hygiénique. Mais ce n'est pas quelque chose de rédhibitoire. A 12 € les 250 ml plein pot, il est tout à fait envisageable de le tester... mais plutôt en promo, pour faire plaisir à l'oursin.  

Enfin, le dernier soin reçu et que j'utilise encore actuellement d'ailleurs, c'est le beurre corporel. Sa texture est assez compacte mais sait se montrer suffisamment fondante une fois sur la peau. Son parfum est agréable, sans plus mais sait rester discret. Il est légèrement plus gras que la lotion-crème : si je devais choisir l'un des deux, ma préférence irait sans hésitation à la crème, qui reste une très bonne surprise.

Ce beurre corporel reste toutefois très agréable à appliquer et il hydrate bien. Je ne le rachèterai pas - 17 € les 200 ml c'est un peu cher pour moi - mais il pourrait tout à fait convenir pour l'hydratation des peaux très sèches. 

Je n'exclus pas d'essayer d'autres parfums si l'occasion se présente, enfin concernant le lait hydratant pour le corps car pour l'exfoliant, on va en rester là, hein...




Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 15 septembre 2014

La Princesse fête son anniversaire et t'offre des cadeaux ! (giveaway inside)


Si tu suis la page Facebook et le compte Twitter du blog, tu as peut-être lu mon post d’hier après-midi : hé oui, la Princesse a fêté ses 5 ans !

Et, comme tu le sais, qui dit anniversaire, dit fiesta obligatoire avec les copains de classe et qui dit fiesta, dit gâteaux. Trois. Enchaînés façon Bézu hier après-midi par Papa est occupé. C’est que ça bouffe une classe de Grande Section de Maternelle ! 

Papa est occupé, qui est un as toute catégorie du gatal, a donc dégainé sa recette du moelleux au chocolat qui déchire, celle qui lui a valu les compliments de l’ATSEM l’année dernière, et s’est collé aux fourneaux. Le sucré, c’est son truc, que voulez-vous. 

D’ailleurs, il sait qu’il remettra ça dans trois mois pour l’anniversaire du Grand, qui s’annonce façon péplum cette année (mais j’y reviendrais).

Et je peux d’ores et déjà vous annoncer que les gâteaux d’anniversaire du Grand pourraient bien avoir le goût du chocolat et du Carambar, enfin, si les tablettes survivent jusque-là ! Car, tout comme deux d’entre vous, nous allons prochainement recevoir un lot de 3 tablettes de la dernière nouveauté de Poulain : le chocolat noir extra au Carambar. La marque nous annonce l’alliance du « croquant du bon chocolat Poulain allié à un savoureux fourrage fondant au Carambar ». Voilà qui nous promet un grand moment sur la balance, tiens.


Comme je vous le disais et pour que nous puissions grossir ensemble, j’ai 2 lots de 3 tablettes de chocolat Poulain noir extra au Carambar à vous faire gagner.

Pour tenter votre chance, vous allez compléter le formulaire ci-dessous mais aussi venir souhaiter un bon anniversaire à ma jolie Princesse en commentaire de ce billet : je lui montrerai vos petits mots, cela lui fera sûrement très plaisir.
Pour ceux qui relaieront ce jeu sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Google +, j’accorderai comme d’habitude une chance supplémentaire, à condition d’indiquer le bon lien de partage - et pas celui du concours du voisin :-(

Le jeu commence dès la publication de ce billet et prendra fin le mardi 23 septembre 2014 à 23h59. Le concours est réservé à la France métropolitaine, à raison d’une seule participation par foyer. Je me réserve le droit de ne pas comptabiliser les participations qui ne rempliront pas les conditions spécifiées (formulaire complété ET commentaire déposé).
Les deux gagnants seront tirés au sort grâce à Random.org dans les jours qui suivront la clôture du jeu puis annoncés sur les réseaux sociaux, notamment, où je vous invite à suivre le blog.

Edit du 26 septembre 2014
Random.org a fait son choix et a désigné gagnant les numéros 137 et 35,
ce qui correspond à :

Kristina Poidevin (participation du 16 septembre 2014 à 16h13)
et à vanessa degrave (participation du 15 septembre 2014 à 14h19) !

Bravo à toutes les deux, je vous contacte par e-mail !







Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 13 septembre 2014

Mon Tag de la rentrée !



Je dois faire partie des dernières blogueuses (et blogueurs) à répondre à ce tag... mais ne dit-on pas que les stars se font toujours attendre, hum ? – mes chevilles vont bien, merci.

Ainsi, notre Papa Blogueur national et son acolyte Papa Panique m’ont taguée pour que je vienne vous raconter quelques souvenirs de rentrée scolaire - le premier qui dit que c’est très lointain, ça va barder !

Alors que l’interrogatoire commence...





1ère question : Quel est ton meilleur et ton pire souvenir de rentrée scolaire ? 

Mon meilleur souvenir de rentrée scolaire, c’est bien simple, c’est la sortie… de l’école, oui. C’est un souvenir récurrent, tous les jours, pendant plusieurs années mais tout de même très agréable, il faut bien le dire. 

Pour mon pire souvenir, la réponse est dans la question : c’était la rentrée. Chaque année. Cette odeur de cuir neuf de cartable, ce stress de ne pas savoir où se trouve ta classe, l’angoisse d’être séparée du reste du clan des copines, la crainte d’être placée à côté d’un con bavard, sans pouvoir changer de place de l’année, les cours de maths, pire les cours de physique, encore pire le sport et la piscine. Entre nous, j’étais contente quand tout ça s’est terminé, même si j’ai choisi le « service long ».
 

2ème question : Qu’est-ce que tu mettais dans ta trousse pour le premier jour d’école ?

Ben, des crayons, déjà : mon stylo-plume Waterman à l’encre turquoise et mon deuxième stylo-plume, celui qui écrivait en violet. Tu vas rire, je les ai retrouvés le mois dernier dans mon garage, en faisant du rangement.

Il y avait aussi des effaceurs, des crayons HB toutes tailles, une gomme trouée, un taille-crayon, un stylo rouge (pour souligner) et un stylo vert (pour les corrections).
 
Au fur et à mesure des années, la taille de ma trousse s’est d’ailleurs considérablement réduite : je suis passée du vanity à l’étui à cigarettes, enfin pas loin.



3ème question : Comment vis-tu la rentrée de tes enfants (ou ceux de ton entourage, petits-enfants, neveux si tu n’en as pas) ?

La rentrée des loulous, c’est the place-to-be pour moi. Je fais tout pour être avec eux ce jour-là : je prends ma matinée, je mets le portable en mode avion et je les soutiens moralement.

Le soir, lorsqu’ils rentrent, je leur passe un interrogatoire en règle : cela sert surtout à me rassurer. Et me voilà zen une fois que je sais que tout s’est bien passé. Mais eux, je les ai bien saoulés.

Lorsque mon Grand est entré en Petite Section, j’ai gardé l’œil rivé sur l’horloge toute la journée, en plus je ne travaillais pas à l’époque, alors crois-moi j’ai eu l’occasion de gamberger. Et j’aurais pu tuer si quelqu’un m’avait empêché d’être à l’heure à la sortie de l’école. J’ai recommencé les médicaments, depuis. Et le boulot : ça occupe.

La rentrée, ça reste un moment dont j’essaie de profiter : dans quelques années, ils ne voudront même plus que j’approche de leur lycée ou de leur collège à moins de 3 pâtés de maison. 

*******

Je ne t’ai pas fait de révélations fracassantes – j’écris à jeun – et pourtant, je pourrais t’en raconter ouh ouh. Non, je n’ai pas honte : j’ai rangé les souvenirs de mes 400 coups quelque part dans un coin de ma tête, parfois j’y repense et un jour très très lointain, je les raconterais très certainement aux loulous, enfin dans les grandes lignes.

D’ailleurs, ce serait une bonne idée de tag pour la rentrée 2015 / 2016 – quand François et Nadjat auront instauré l’école le dimanche soir entre 18h et 20h, pour bien nous foutre en l'air l’apéro - on pourrait imaginer un tag où il faudrait raconter un souvenir d’école inavouable ! Qu’est-ce que t’en penses, Franck ? On pourrait même recommencer l’année suivante : j’ai de la matière et je suis certaine que je ne suis pas la seule !

En attendant, concernant le présent tag, je ne force personne à le faire, il faut que ça reste agréable et surtout pas une corvée. Si quelqu’un veut s’y coller, tout est expliqué  : y’a plus qu’à.


Rendez-vous sur Hellocoton !