Rubrique nécrologique de novembre



Le mois de novembre a eu beau compter 4 semaines et demie, je ne l’ai pas vu passer. Peut-être parce qu’il nous a fait le grand plaisir de nous permettre d’avoir deux week-ends prolongés et que nous avions bien besoin de passer quelques moments en famille, à mi-chemin entre les vacances d’été, bien loin déjà, et celles de Noël, qui arriveront très vite.

Peut-être aussi parce que novembre fut marqué par une météo très éclectique, passant du printemps au début du mois à l’automne à la fin de la première quinzaine, pour finir en hiver, qui a installé ses quartiers chez nous dans la nuit de dimanche.

Et puis novembre est toujours un mois chargé moralement parlant pour moi car il est bourré de coups de vieux avec pas mal d’anniversaires, dont le mien d’ailleurs. D'autant plus que, vendredi dernier, Papa est occupé et moi avons fêté nos 17 ans de vie commune : je me demande bien comment il parvient encore à me supporter après toutes ces années (l'habitude, sûrement) !

Mais revenons-en à l’objet de ce billet : la nécro du mois, donc, avec rien que des bons produits, cette fois. Quand je vous dis que novembre fut un mois particulier !




1er cadavre : la douche massage délassante Relaxe d'Ushuaïa à l'huile essentielle d'Ylang des Comores

Voici un des rares gels douches Ushuaïa que nous n’avions pas encore testé. Il était temps car très sincèrement, je le trouve vraiment très agréable.

Son parfum est original et bien marqué, ni trop masculin, ni trop féminin. La texture est, comme d’habitude, au top, de même que sa rinçabilité.

Et puis je trouve ce flacon particulièrement classe, avec une couleur violette originale et qui se démarque bien des autres références.

Encore une fois, une belle réussite. Je le rachèterais sans problème.

Prix : 2,60 € les 250 ml


2ème cadavre : le déodorant Monsavon Pierre d'Alun Lait et Fleur de Lotus

Je ne peux pas dire que je n’aime pas cette gamme de déodorants (heureusement, d'ailleurs, car j'en possède encore pas mal) : ils sentent très bon et j’apprécie le fait qu’ils ne laissent pas les aisselles humides après l’application. Une fois de plus, le parfum de cette variété est poudré, très girly et très agréable.

Je regrette juste que leur durée de vie soit un peu limitée. 

Concernant leur efficacité, elle est dans la moyenne, ni mieux, ni moins bien.

Je ne suis pas sûre de le racheter, comme je vous le disais le mois dernier, je songe en revenir au grand flacon (que j'ai déjà testé aussi d'ailleurs).

Prix : 3,15 € les 100 ml


3ème cadavre : le déodorant Nivea Stress Pocket

Voilà un déodorant à l’allure beaucoup plus sportive que le précédent : celui-là, il a la taille adéquate pour crécher dans le sac de sport. Il fait vraiment l'affaire en tant que déo d'appoint, vu sa contenance et sa taille.

J’ai bien aimé son côté frais et vivifiant.
 
Ses performances sont dans la moyenne, là encore, néanmoins je ne suis pas sûre de le racheter car la faible durée de vie de ces flacons m’oblige à m'approvisionner en déo plus souvent, ce qui au final n’est plus très économique.

Prix : 1,95 € les 100 ml


4ème cadavre : la douche crème Dop Douceurs d'enfance au parfum de la pomme d'amour


J’aime vraiment beaucoup cette crème douche qui a largement tout pour plaire : parfum sucré et gourmand, texture crémeuse idéale, grande rinçabilité, peau bien hydratée après usage et durée de vie correcte, le tout pour un prix tout à fait raisonnable.

Du coup, il y a de grandes chances pour que je la rachète et que je découvre d’autres variétés de la même gamme à l’occasion.

Prix : 2,10 € les 250 ml


5ème cadavre : la crème texture riche Tolérance Extrême d'Eau Thermale d'Avène

Cette crème a été testée à 4 mains, si j’ose dire, mais n’allez pas pour autant vous imaginer des trucs cochons non mais oh ! Quand je dis à 4 mains, je veux dire que c’est Papa est occupé qui l’a testé en premier, sur sa peau traditionnellement très sèche du visage. Son test fut concluant concernant la texture et l’hydratation et pour son effet apaisant… par contre, il a été très déçu par le packaging, ce qui l’a poussé à me laisser finir le tube d’ailleurs. C'est ça, les cadeaux, après 17 ans de vie commune.

Ce tube de crème bénéficie d'une innovation de la marque Eau Thermale d’Avène, appelée la "cosmétique stérile", une spécificité qui permet de conserver la crème à l’abri de l’air et de tout contact extérieur, afin de préserver intactes ses qualités au fur et à mesure des utilisations. A ceci près que le système d’ouverture est donc tout à fait particulier et, je le reconnais moi aussi, absolument pas pratique, voire même complètement imbuvable en fin de vie. Avec ce tube, il faut appuyer assez fort sur le corps du flacon pour faire sortir le bec verseur et donc, se servir en crème : lorsque le flacon est encore bien plein, tout va bien, même s’il faut exercer une pression un peu plus importante sur le tube, par contre, là où ça ne va pas plus du tout, c’est vers la fin du tube car, même en appuyant comme une tarée et en le triturant dans tous les sens, ou bien rien ne sort plus ou bien la crème sort violemment d’un seul coup et on fiche absolument partout… sauf sur la peau de son visage.

C’est le seul point négatif que j’ai trouvé à cette crème, que j’ai utilisée à mon tour après ma routine hebdomadaire exfoliation et masque. Je l’ai trouvée d’ailleurs bien hydratante et agréable à l'application, moi qui ai quelques soucis de sécheresse cutanée en ce moment sur certaines zones du visage à cause de mon traitement anti-rosacée, je l'ai trouvée tout à fait adaptée à ma peau sensibilisée. Dommage que ces soucis « techniques » viennent tout gâcher….

Prix : 17,90 € les 50 ml


Bon courage à tous pour la dernière ligne droite avant la bûche !

Commentaires

  1. J'utilise un petit déo monsavon, j'aime beaucoup son odeur, c'est le 1er que j'utilise de cette marque. C'est lait&coton, par contre, ça laisse des traces blanches sur les vêtements.
    Pomme d'amour, un gel douche bien gourmand.
    BIsous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, je n'ai pas eu de problèmes de traces blanches avec le déo Monsavon : une mauvaise série ?

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Mes billets qui vous plaisent bien :

"A qui sait attendre, le temps ouvre ses portes" - proverbe chinois (et radin)